Collège et Lycée Général Technologique et Professionnel Saint Etienne - Cahors

  • 49 rue des Soubirous
  • 46000 Cahors
  • 0565233200
  • Établissement sous contrat d'association avec l'État
  • Chef d’établissement : M. Philippe Jacquet
  • TUTELLE : Filles de Jésus / Ker Maria - Vaylats et Notre Dame du Calvaire - Gramat (co-tutelle)

Pilotes de Drone : on se forme à Saint Etienne !

Au lycée Saint Etienne de Cahors, la formation au Baccalauréat professionnel de photographie innove !
Conjointement à la formation relevant des référentiels de l’Education Nationale, le lycée propose aussi à ses élèves des diplômes, niches professionnelles des
métiers de la photographie :
– NIVEAU 2 DE PHOTOGRAPHIE SOUS MARINE (diplôme délivré par la FFSSM)
– BREVET DE TELE PILOTE ou PILOTE DE DRONE (Délivrance qualification DNC, par AIRVOLIA instructeur qualifié DGAC, (Direction Générale de l’Aviation Civile) et un
CAEA (Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Aéronautique) délivré par le Ministère de l’Education Nationale.

« Pilote de Drone »… un métier d’avenir !
La miniaturisation des technologies a permis de créer des drones très performants à des coûts relativement accessibles. Télécommandés, le photographe pilote luimême
les drones à l’extérieur comme à l’intérieur d’édifices de grande hauteur. Complémentaires aux avions légers, ULM, hélicoptères, les drones vont rapidement
s’imposer en concurrents sérieux dans les domaines d’activité traditionnels. Les drones vont surtout créer des activités nouvelles jusqu’alors inaccessibles aux
aéronefs traditionnels et générer une utilisation plus massive de la photographie dans des applications aussi diverses que variées compte tenu du faible cout.
L’énorme développement de ces engins volants commandés à distance a été prise en compte dans une gestion rigoureuse et contrôlée de l’espace aérien par
les instances de l’aviation DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile). Afin de règlementer les vols des drones un décret est sorti en avril 2012 et devient
immédiatement applicable.

Une formation répartie sur 3 ans
ANNEE 1 : 1ER PARTIE FORMATION THEORIQUE
COURS THEORIQUES, INITIATION A LA PRATIQUE, PRISE EN MAIN DE DRONES ECOLE EN INDOOR, EXAMENS BLANCS QCM SUR INTERNET
EXAMEN SUR LA PARTIE THEORIQUE A LA DGAC TOULOUSE
CALENDRIER : Période d’octobre à Mai
12 sessions théorie le mardi de 08h à10h
3 sessions de pratique le mercredi de 14h à 16heures

ANNEE 2 : 2eme PARTIE / REACTIVATION PARTIE THEORIQUE ET FORMATION PRATIQUE
CALENDRIER : Période de Février à Mai
10 sessions de pratique le mercredi de (20h à 22h indoor) et de 14h à16h extérieur.
2 sessions de validation des connaissances théoriques le mercredi de 20h à 22h
Examen à la DGAC Toulouse un mercredi matin, pour ceux qui ont échoué en année 1.
ANNEE 3 : FORMATION PRATIQUE ET DIPLOME / Réglementation et obligations pour l’exercice du métier
CALENDRIER : Période de Février à Mai
5 sessions de théorie mardi de 20h à 22h jour à convenir (sauf mercredi)
Pratique : 4 sessions de demi-journées complètes (à convenir)
Examen final sur 2 demi-journées
De nouvelles activités de la photographie et vidéo aérienne s’ouvrent grâce à cette
nouvelle technologie.
– Suivi de lignes électriques, Suivie des pylônes et câbles de téléphériques stations de ski…
– Analyse et traitement de forêt arbre et insectes nuisibles, maladie des arbres, constat de la pollution…
– Relevé photographique de bâtiments anciens, photos artistiques…
– Cartographie, photogrammétrie aérienne, relevé de déperdition thermique des bâtiments (infrarouge)…
– Etat structurel d’un bâtiment ou édifice (églises, barrages, toitures etc…)
Mais aussi des activités nouvelles : Carrières, Extraction minière, Centres d’enfouissement, Terminaux portuaires, Ouvrages d’art, Projets d’aménagements, Suivi de chantiers, Inventaires, Implantations, Environnement. Analyse de risques bassins versants, communication, intégration paysagère, études d’ensoleillement, études archéologiques, pollution, cartographie industrielle, surveillance, sécurité, traçabilité forestière, mesure de biomasse, Agriculture de précision etc.

La filière photographe est composée de 15 élèves en moyenne par classe, soit 45 élèves pour les trois années de formation.